AG&C

AVIS IMPORTANT
Vous devez vous inscrire pour publier dans la section ESPACE PUBLIC du forum
Vous devez être membre adhérent pour accéder à la section ASSOCIATION du forum
Adhésion: http://www.assogendarmesetcitoyens.fr/asso.html
AG&C

Forum de travail de Association Gendarmes & Citoyens


les gendarmes renforcent les patrouilles à la veille des fêtes

Partagez
avatar
JeM

Messages : 3211
Date d'inscription : 07/01/2013
Age : 32

les gendarmes renforcent les patrouilles à la veille des fêtes

Message par JeM le Mar 23 Déc 2014, 17:10

Guise : les gendarmes renforcent les patrouilles à la veille des fêtes



Plus que jamais en cette période de fin d’année, certaines catégories de commerçants sont plus vulnérables. La gendarmerie renforce ses effectifs et multiplie les patrouilles.

Samedi, 18 heures, le centre-ville comme la zone commerciale bat son plein en cette période, dernier week-end avant Noël. Pour rassurer mais avant tout surveiller, la communauté de brigades Guise Wassigny renforce sa présence et multiplie les patrouilles en voiture mais aussi à pied. Nous accompagnons deux réservistes dans leur mission, l’adjudant Patrice Himpens, d’Allaincourt, ancien gendarme en retraite et le jeune gendarme 2e classe, Grégory Zaczek de Ribemont, salarié en expertise comptable dans la vie civile.
Ils accompagnent tout d’abord deux gendarmes de Guise sur la zone d’activité, « ce type de patrouille aux abords des commerces à lieu tous les deux jours entre 16 heures et 20 heures et une fois tous les trois jours entre 6 heures et 9 heures le matin ou entre 7 h et 11 h détaille le maréchal des logis-chef, Murielle Marguet et de préciser, que ces horaires sont adaptés aussi pour le personnel qui prend son service. Les méfaits ne surviennent pas uniquement à la fermeture du magasin mais aussi en début. Il faut donc redoubler de vigilance particulièrement lors de ces créneaux horaires et en fin d’année. Cette année, cette opération a commencé plus tôt que d’habitude, c’est-à-dire mi-novembre et va continuer jusque fin janvier . »
La communauté de brigade peut aussi compter sur l’aide du peloton de surveillance de la gendarmerie de Saint-Quentin, compagnie qui au total dépêche une trentaine de réservistes pour cette opération limitée dans le temps. Après avoir sillonné le parking du supermarché et les abords des autres commerces adjacents, les militaires souhaitent poursuivre leur travail au coeur de la ville. Les deux réservistes surveillent de préférence les deux bijouteries et autres magasins vulnérables.
Pour Isabelle et Arnaud Parisot, propriétaires de la bijouterie Robert, cette présence est la bienvenue, « c’est vraiment rassurant de voir la gendarmerie à la fois pour nous mais aussi pour les clients surtout dans notre métier et en cette période » expliquent-ils ayant en mémoire, la tentative de vol dans une bijouterie au Cateau la semaine dernière ou bien encore à Beauvais où un propriétaire Saint-Quentinois s’est fait voler pour 70000 € de bijoux et monnaie (voir l’Aisne Nouvelle de samedi dernier) .
Le quotidien de ces gendarmes c’est aussi de passer là où on les attend le moins. Ainsi c’est au Familistère que le binôme décide d’aller. Le premier musée de l’Aisne accueille beaucoup de monde et vend aussi beaucoup de produits souvenirs, il faut donc redoubler de vigilance.
Le matin, c’est sur le marché que l’équipe avait décidé d’effectuer sa ronde, bref, il faut être partout, avoir l’œil et être aussi à l’écoute des commerçants. Il est passé 19 heures, les commerçants de la cité des Ducs commencent à baisser le rideau, un dernier tour sur la zone de la Briqueterie pour la fermeture des supermarchés et le risque de cambriolages sera limité pour ce jour mais jamais totalement écarté. Les gendarmes Patrice Himpens et Grégory Zaczek seront encore sur la brèche le 24 décembre, pas de répit pour traquer ceux bien décidés à venir troubler un réveillon de Noël.
Jérôme HEMARD
Créer des liens et rester vigilant
En cette période de fêtes, les gendarmes demandent aussi aux particuliers de s’investir et de rester vigilant. Jeudi soir, les habitants de Noyales, d’Hauteville, de Macquigny avaient rendez-vous dans la salle des fêtes de Proix, pour une réunion d’information sur le concept «Voisins vigilants .
Le major Dominique Lecrenier et l’adjudant-chef Emmanuel Lefever de la brigade de Guise, ont présenté cette participation citoyenne. Pour le major, pas de polémique à avoir entre surveillance et délation « Il s’agit de ne pas confondre la participation citoyenne et la tentation de délation. Nous recueillerons seulement ce qui est du domaine public. »
Beaucoup d’habitations sont isolées, habitées par des personnes vulnérables ou tous simplement, ne sont habitées que pendant les vacances. Autant de tentation et d’opportunités pour des personnes mal intentionnées.
« Le tout est de rompre l’isolement et la méfiance en milieu rural pour retrouver ce qui relève de la vigilance, du lien social et de la proximité. »
Mais pour cela, les liens entre les habitants et les forces de l’ordre doivent évoluer. La conclusion du major Lecrenier le confirme « entre la population et la gendarmerie, la confiance doit être retrouvée. »
Inspiré du concept anglo-saxon "Neighbourhood watch", "surveillance de quartier, le dispositif Voisins vigilants existe en France depuis 2007 dans le but, de lutter contre les cambriolages. Le ministre de l’Intérieur Claude Guéant a publié le 22 juin dernier une circulaire dans laquelle il demande officiellement à tous les préfets de s’y mettre sérieusement, pour étendre le dispositif à tout le territoire.

http://www.aisnenouvelle.fr/region/guise-les-gendarmes-renforcent-les-patrouilles-a-la-ia16b109n155914


_________________
JeM82
admin@assogendarmesetcitoyens.fr

    La date/heure actuelle est Ven 28 Avr 2017, 11:28