AG&C

AVIS IMPORTANT
Vous devez vous inscrire pour publier dans la section ESPACE PUBLIC du forum
Vous devez être membre adhérent pour accéder à la section ASSOCIATION du forum
Adhésion: http://www.assogendarmesetcitoyens.fr/asso.html
AG&C

Forum de travail de Association Gendarmes & Citoyens


Communiqué AG&C: Le gouvernement plie devant les médecins urgentistes.Droit d’association. Quand un parlementaire se montre réactionnaire.

Partagez
avatar
JeM

Messages : 3211
Date d'inscription : 07/01/2013
Age : 32

Communiqué AG&C: Le gouvernement plie devant les médecins urgentistes.Droit d’association. Quand un parlementaire se montre réactionnaire.

Message par JeM le Ven 26 Déc 2014, 15:24


Ce n’est pas un cas unique mais il est très intéressant d’enregistrer la position d’un député qui n’est pas la seul dans son cas. Dans une interview donnée au journal « Essor de la gendarmerie » ce parlementaire de 37 ans, apporte sa vision sur le droit d’association des gendarmes, malheureusement de nombreux élus partagent cette position quelles que soient leurs étiquettes politiques.

Ce qui est très significatif c’est que ce jeune parlementaire a déjà accumulé nombre de postes d’importance dans un parti politique, au conseil d’Etat et dans divers cabinets ministériels.
Sous prétexte de conserver son caractère de force militaire à la gendarmerie il se déclare opposé à une expression de forme syndicale. Il a ouvertement demandé au ministre de l’Intérieur de faire appel contre les arrêts de la CEDH.

Pour lui l’expression militaire se fait d’abord par la voix hiérarchique et par une confiance mutuelle entre le chef et ses hommes, il croit encore à l’importance de la camaraderie et de la hiérarchie qui font naturellement un esprit de corps. Pour notre association cette vision démontre une méconnaissance totale de la situation actuelle en prétendant que tous les échelons, du directeur de la Gendarmerie aux communautés de brigades défendent la « Maison ». Pour lui le dialogue est une vertu qu’il faut faire vivre, avec simplicité, sans crainte d’aborder toutes les questions qui préoccupent légitimement les gendarmes et leurs familles.

Pourquoi cette opposition au droit syndical sans évoquer un possible droit d’associations non syndicales ? Nous le savons malheureusement, beaucoup d’hommes politiques sont très satisfaits d’une force sur laquelle on peut se reposer même au prix d’une sorte de mépris à l’égard de ses membres qui doivent se donner sans limites à leur mission. Les crédits sont très insuffisants mais ce parlementaire reconnaît à demi-mot que l’avenir , à court et moyen terme, ne permettra pas une remise à niveau, en particulier de l’immobilier, tout en réaffirmant que le logement est la contrepartie de la disponibilité des gendarmes qui reste la condition d’efficacité majeure.

Ce député trouverait des crédits en réduisant les dépenses d’assistanat social mais, comme la totalité des élus, il n’évoque pas d’autres ministères auxquels il ne faut pas toucher de crainte d’ un effarouchement des électeurs.
Lorsque les journalistes évoquent l’intégration des gendarmes au ministère de l’Intérieur il n’y voit que des avantages en particulier la mutualisation des moyens. Il va jusqu’à citer la mise en commun des hélicoptères en oubliant de dire que faute de crédits suffisants le programme de renouvellement est abandonné ce qui va coûter une fortune à la gendarmerie pour ne pas avoir respecté ses engagements en renonçant à des commandes déjà passées.
Lorsqu’il évoque le maintien de l’ordre, il prône la fermeté envers la minorité écolo-anarchiste mais estime que les violences provoquées par les « bonnets rouges » demandent une approche moins radicale, encore des électeurs à ne pas brusquer.

Il est évident qu’avec de telles positions, les gendarmes ont peu à espérer des hommes politiques.

http://www.assogendarmesetcitoyens.fr/asso.html


_________________
JeM82
admin@assogendarmesetcitoyens.fr
avatar
du fin fond du froid

Messages : 1007
Date d'inscription : 23/11/2010

Re: Communiqué AG&C: Le gouvernement plie devant les médecins urgentistes.Droit d’association. Quand un parlementaire se montre réactionnaire.

Message par du fin fond du froid le Ven 26 Déc 2014, 18:37

c'est très intéressant... Les élus locaux ont tout intérêt à ce les gendarmes soient muselés, allez savoir pourquoi. Quand tu relis ça au fait que "les français trouvent que les gendarmes sont plus proches d'eux", ils ont aussi le nez sur les embrouilles locales....


_________________
Du fin fond du froid

au chaud... Cool
avatar
LordHarko

Messages : 62
Date d'inscription : 27/08/2014
Age : 34

Re: Communiqué AG&C: Le gouvernement plie devant les médecins urgentistes.Droit d’association. Quand un parlementaire se montre réactionnaire.

Message par LordHarko le Sam 27 Déc 2014, 00:13

Non mais rendez vous compte. Si dès demain les gendarmes ne faisait plus de semaine de 60 à 80 heures, il faudrait augmenter leur nombre de plus de 25%. Imaginez le budget gendarmerie? Donc oui, il faut empêcher tout moyen aux gendarmes de se regrouper et de parler d'une et même voie. Voilà l'objectif de nos politiciens.

GAUTHIER26

Messages : 14
Date d'inscription : 14/04/2011

Droit d'association des Gendarmes

Message par GAUTHIER26 le Dim 28 Déc 2014, 21:17

Rien n'a changé dans les mentalités; je suis en retraite depuis plus de 20 ans et, à travers mes contacts avec les gendarmes de base et les lectures d'articles relatifs à la Gendarmerie, je constate que les rapports avec la hiérarchie ne se sont pas améliorés sauf exception et que les autorités, du Maire au Président de la république, ils passent la pommade et laissent couler!!!!!!!!!!!!!!!!
C'est dommage; combien de décennies faudra-t-il pour évoluer?

GAUTHIER26

Messages : 14
Date d'inscription : 14/04/2011

Association de défense des gendarmes.

Message par GAUTHIER26 le Dim 28 Déc 2014, 21:26

Le discours de ce parlementaire m'en rappelle un autre; je ne sais plus quand, il y a bien longtemps, j'étais en brigade à Carpentras; nous étions en service avec un CB d'une brigade voisine et parlions des jours de repos "obligatoires"qui allaient être mis en oeuvre; ce CB était absolument contre, disait que c'était impossible d'assurer le service dans ces conditions (nous faisions couramment nos 60 à 80 heures par semaine) et, que pour sa part, il n'appliquerait pas ces repos dans sa brigade; Je lui ai répondu vertement qu'il n'aurait pas le choix et, comme c'était habituel chez lui, qu'il n'avait qu'exécuter cet ordre; je ne me suis pas fait un copain.....................

Contenu sponsorisé

Re: Communiqué AG&C: Le gouvernement plie devant les médecins urgentistes.Droit d’association. Quand un parlementaire se montre réactionnaire.

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Sam 24 Juin 2017, 01:16