AG&C

AVIS IMPORTANT
Vous devez vous inscrire pour publier dans la section ESPACE PUBLIC du forum
Vous devez être membre adhérent pour accéder à la section ASSOCIATION du forum
Adhésion: http://www.assogendarmesetcitoyens.fr/asso.html
AG&C

Forum de travail de Association Gendarmes & Citoyens


Communiqué AG&C: Entre « syndicat bien policé » et « association poil à gratter » les gendarmes ont un premier choix.

Partagez
avatar
JeM

Messages : 3211
Date d'inscription : 07/01/2013
Age : 33

Communiqué AG&C: Entre « syndicat bien policé » et « association poil à gratter » les gendarmes ont un premier choix.

Message par JeM le Lun 05 Jan 2015, 11:15



Entre « syndicat bien policé » et « association poil à gratter »
les gendarmes ont un premier choix.


Pendant ce premier weekend 2015 nous avons eu droit à quelques articles qui claironnaient la création du « premier syndicat de gendarmes » GendXXI construit par le lieutenant-colonel Jean-Hugues Matelly.

Officiellement déclaré en Préfecture le 2 janvier ceci ne veut pas dire qu’elle a l’aval des hautes autorités tant que le Code de la Défense n’est pas modifié.  Il semble cependant que ce syndicat bénéficie d’un œil bienveillant de la part de la direction de la Gendarmerie. Nous lui souhaitons le meilleur essor possible.

Du côté de notre Association Gendarmes et Citoyens, bien connue de nombreux journalistes par sa liberté de parole, il nous semble bon de rappeler que nous existons depuis plus de six ans, que nous sommes officiellement déclaré en Sous-préfecture et que nous n’avons pas attendu pour nous comporter en association professionnelle (non reconnue) et dénoncer toutes les aberrations du système : Les suicides dans les forces de l’ordre, le harcèlement dans la gendarmerie, les conditions de logement indignes, le trou (gouffre) à l’emploi, la clochardisation de la gendarmerie avec des effectifs en chute libre et le délabrement des matériels sans oublier les conditions de travail qui ne résisteraient pas face aux textes de la CEDH. Ceci n’est qu’une partie de ce qui fait notre combat quotidien depuis six années.

Bien que non reconnue officiellement, contrairement à d’autres associations bien policées, nous bénéficions d’une écoute bienveillante mais surtout de grande ampleur de la part des gendarmes et des citoyens qui fréquentent nos sites numériques ou lisent notre magazine mensuel gratuit. Un chiffre mérite d’être souligné : Plus de 16 700 sympathisants sur facebook. Nous disposons également d’un forum, d’un site très prisé, et d’un support avec la gazette Networkvisio. A noter que nous défendons des cas individuels, comme nous l’avons fait en 2010 pour soutenir la réintégration de Jean-Hugues Matelly injustement rayé des cadres,  nous ne voulons pas nous contenter de la défense d’intérêts collectifs.

Si le directeur de la Gendarmerie veut utiliser le droit d’association pour faire évoluer le dialogue interne en modernisant la chaîne actuelle de dialogue et de concertation, objectif de gendXXI qui bénéficie ainsi de la bénédiction de la DGGN, nous avons une vision totalement différente.

Nous ne souhaitons pas être aux ordres de la hiérarchie gendarmerie même si la combattre n’est pas notre objectif. Nous voulons une association bénéficiant d’une certaine indépendance même si nous connaissons les limites de notre action pour ne pas nuire à la militarité de l’arme. Cette nuisance a suffisamment produit d’effets avec le rattachement de la gendarmerie au ministère de l’Intérieur.

Des membres du conseil de la fonction militaire gendarmerie (CFMG) ou des instances de représentation des personnels nous rejoignent quotidiennement. Ils sont déçus du peu de poids qu’ils représentent et sont conscients des limites que leur impose la hiérarchie gendarmerie. Ils considèrent que d’adhérer à AG&C leur donnera plus de poids dans l’avenir.

Notre rôle n’est pas de proposer des économies supplémentaires ou de nouveaux modes d’action pour les gendarmes de terrain, il est simplement de défendre la gendarmerie et ses personnels pour une amélioration des conditions de vie et de travail qui produisent une meilleure efficacité.

Aujourd’hui nous n’avons pas fixé de limites à notre action si ce n’est celles qui sont incompatibles avec l’état militaire (grève et manifestations en tenue …), nous savons pertinemment que le viol de ces interdictions conduiraient à la dissolution d’une  association militaire.
Nous attendons, la future modification du Code de la Défense tout en poursuivant notre action de défense des intérêts matériels et moraux des gendarmes avec le soutien de nos adhérents civils.
Si la constitution d’associations militaires nationales de défense des militaires devait être le reflet de la concertation et de la participation locale actuelle nous renoncerons à un agrément et conserverons notre indépendance en poursuivant  notre action à l’image de ce qu’elle est depuis six ans.

Association gendarmes et citoyens
Adhésion


_________________
JeM82
admin@assogendarmesetcitoyens.fr
avatar
D'Artagnan

Messages : 1382
Date d'inscription : 23/11/2010
Age : 59

Re: Communiqué AG&C: Entre « syndicat bien policé » et « association poil à gratter » les gendarmes ont un premier choix.

Message par D'Artagnan le Lun 05 Jan 2015, 14:14

Ben ça au moins c'est dit !

MATELLY, y va finir par user ses chromes et ne plus briller nulle-part en voulant plaire à tout prix, en tant que biker Harleyiste j'vous l'dis moi !


_________________

Se taire... ce serait accepter !

    La date/heure actuelle est Jeu 17 Aoû 2017, 04:53